fbpx

L’histoire de la franchise

Le concept de franchise a vu le jour dans les années 1930 et s’est réellement développé à la fin du 20ᵉ siècle. C’est aujourd’hui une stratégie de développement qui, en France, mais aussi en Europe, a de plus en plus le vent en poupe. Vous souhaitez en savoir un peu plus à propos de la  franchise et pourquoi vous devriez faire ce choix pour votre développement ? Dans cet article, découvrez l’histoire de la franchise et ses avantages.

Histoire de la franchise

Qu’est-ce que la franchise ?

La franchise, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est un type de collaboration entre deux entités juridiquement indépendantes, mais tout de même liées par un contrat qui cadre la collaboration entre le franchisé et le franchiseur. Ainsi, un entrepreneur peut avoir la possibilité d’ouvrir son entreprise sous un statut d’indépendant, mais en limitant les risques. Pour le franchiseur, cette méthode lui permet d’asseoir son développement commercial sur un réseau de chefs d’entreprise impliqués sur leur marché local.

Il y a trois principes fondamentaux qui sont propres à la franchise, et qui sont essentiels à retenir : les signes de ralliement de la clientèle, le savoir-faire et l’assistance technique et commerciale.

Le franchiseur a pour obligation de :

  1. Partager les signes de ralliement de son enseigne

Le franchiseur va garantir au franchisé la possession d’éléments clés du réseau tels que la marque, l’enseigne, le concept dans sa globalité et le système d’identité visuelle. C’est au franchiseur que revient la responsabilité d’entretenir et de développer l’image de marque. Il doit s’assurer que le franchisé respecte les différentes prescriptions d’utilisation de la marque et des autres signes de ralliement mis à sa disposition contractuellement. Lorsque le contrat se termine, le franchiseur devra s’assurer de la non-utilisation des signes de ralliement de la clientèle par l’ancien franchisé.

  1. Transmettre le savoir-faire du réseau de franchise

Le savoir-faire est un ensemble de méthodes techniques, logistiques, commerciales, informatiques et de gestion exclusives à la marque. La loi Doubin le réglemente en franchise et indique qu’il doit être secret, substantiel et identifié. Le savoir-faire est consigné par écrit dans un manuel opératoire appelé “la bible” et est transmis au franchisé pendant la formation initiale ainsi qu’au quotidien via des supports dédiés. Puisqu’il est secret, le franchisé s’engage à ne pas transmettre le savoir-faire, (notamment aux réseaux concurrents) au risque de nuire au réseau de franchise.

  1. Assister commercialement et techniquement ses franchisés

Le soutien commercial et technique est obligatoire en franchise. Il commence dès la création du projet jusqu’à l’ouverture du commerce et durant toute la durée du contrat. Ce soutien  constitue le point fort de la franchise par rapport à l’entrepreneuriat. Chaque unité du réseau est régulièrement visitée par un animateur qui vient apporter son expérience et vérifier que le concept est bien appliqué selon les règles établies.

Qui a inventé la franchise ? L’histoire de la franchise et ses évolutions !

Le système de la franchise est réellement né dans les années 30, bien qu’il se développera de manière formelle plusieurs années après.

Aux États-Unis, la première entreprise à avoir utilisé le système de la franchise pour se développer est General Motors. Suite à la crise économique de 1929, General Motors souhaitait détrôner son concurrent de toujours : Ford. L’entreprise accorde alors des licences à des entrepreneurs indépendants pour qu’ils ouvrent des points de vente presque partout aux États-Unis.

En France, c’est le groupe Prouvost qui a été le premier à adopter le concept de la franchise. Cette entreprise spécialisée dans la fabrication de laine détenait majoritairement des filatures et leur laine était, à cette époque, distribuée dans des boutiques dans de grands sacs. Via l’une de ses marques, Pingouin, le groupe décide alors de commercialiser la laine sous forme de pelotes pour faciliter le transport et la vente au détail. Il a fallu ainsi créer de nouveaux formats de boutique, former les commerçants aux nouveaux produits et les accompagner tout au long de ce nouveau projet. C’est à ce moment-là que naquit la franchise en France dans les années 30.

Il faudra attendre les années 1970 pour que la franchise se démocratise véritablement. Aux États-Unis, c’est juste après la Seconde Guerre Mondiale que le nombre de franchises va significativement augmenter, comme ce fut  le cas pour l’enseigne McDonald’s. C’est à la même époque que le système se développa significativement en France. La franchise est ainsi montée en popularité grâce à Charles Géraud Seroude, qui l’a ramenée des États-Unis. Il s’était formé au concept et aux méthodes de la franchise dans la Alfred P. Sloan School of Management. Charles Géraud Seroude convainquit alors les plus grands noms de l’industrie comme La Redoute, Yoplait ou encore DMC (Dollfus-Mieg et Compagnie) de se tourner vers ce modèle pour leur développement.

Depuis, les plus grands groupes ont choisi la franchise pour se développer. En quelques chiffres, la franchise en 2020 en France représentait : 

  • 2 049 réseaux de franchises
  • 78 218 points de vente
  • 757 852 emplois directs et indirects
  • 67,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires
histoire de la franchise

Pourquoi de plus en plus d’entreprises choisissent-elles le modèle de la franchise ?

La franchise représente de nombreux avantages à l’heure de développer son entreprise. En voici les principales raisons : 

1- La franchise permet une rapide expansion du réseau

En franchise, la création de chaque nouveau point de vente est financée par le franchisé, ainsi le coût d’extension du réseau est limité. Il est possible d’ouvrir plusieurs points de vente sans attendre d’avoir le financement nécessaire. Puisque les coûts sont réduits, la marque peut se développer plus rapidement.

2- Elle facilite l’implantation sur un large territoire géographique

Plus les marques ont un maillage fin, plus elles sont proches des clients et plus leur chiffre d’affaires augmentera. La franchise permet ainsi de gagner en proximité et en visibilité grâce à plus de points de vente.

3- Entreprendre, oui, mais jamais seul !

Chaque point de vente est dirigé par un créateur d’entreprise et non un directeur salarié comme dans le cas de succursales. Le créateur d’entreprise sera alors plus impliqué dans le projet et participera à son bon fonctionnement.

4- Une certaine liberté pour le secteur d’implantation du local des franchisés

Les franchisés choisissent généralement le lieu de leur local et sont souvent originaires du secteur qu’ils choisissent. Ils connaissent donc le terrain et savent où il y a le plus fort potentiel et les attentes de la clientèle.

5- C’est un modèle qui s’applique à la plupart des secteurs d’activité

La franchise peut s’utiliser dans presque tous les secteurs d’activité. Ce modèle de développement est populaire dans le secteur du commerce (mode, alimentation, beauté…) et dans les services à la personne et aux entreprises (aide à domicile, coiffure, restauration, immobilier, hôtellerie, recrutement, etc). C’est un modèle qui s’adapte à presque tous les secteurs d’activité.

Franchise On Cloud vous accompagne dans la mise en place de votre franchise : du recrutement de vos futurs franchisés, au management et à l’animation de votre réseau. Franchise On Cloud  facilitera votre développement en franchise pour vous conduire au succès ! Faites appel à un outil de management conçu spécialement pour le modèle de la franchise tel que Franchise On Cloud pour vous lancer !

Fonctionnalités

Les nouvelles fonctionnalités du 01 novembre !

Fonctionnalités

Signez vos DIPs électroniquement